Exo-planètes et planètes solitaires, qu'est-ce exactement?

Une exo-planète, ou planète extrasolaire, est une planète extérieure au Système Solaire qui orbite autour d'une autre étoile. La première détection scientifique d'une exo-planète date de 1988. Cependant, il faut attendre 1992 pour la confirmation. Depuis lors, à la date du 1er mai 2017, 3,608 exo-planètes ont été détectées et confirmées, dans 2,702 systèmes planétaires, dont 60 multiples. Une planète solitaire ou orpheline (anglais: Rogue Planet) est une planète n'orbitant pas autour d'une étoile, perdue dans l'espace interstellaire. En général, parce que cette planète a échappé à son attraction et a été éjectée de son système stellaire.

Photo 1 - Exo-planète HD 189733-b découverte par le telescope
spatial Hubble en octobre 2016 (© Sarah Loff, NASA)
Artists impression of the deep blue planet HD 189733b


1. Présentation générale.

Une exo-planète, ou planète extrasolaire, est une planète extérieure au Système Solaire qui orbite autour d'une autre étoile. La première détection scientifique d'une exo-planète date de 1988. Cependant, il faut attendre 1992 pour la confirmation. Depuis lors, à la date du 1er mai 2017, 3,608 exo-planètes ont été détectées et confirmées, dans 2,702 systèmes planétaires, dont 60 multiples.

HARPS, un télescope installé au Chili, a répertorié depuis 2004 une centaine d'exo-planètes, et le télescope spatial Kepler plus de 2,000 depuis 2009. Kepler a également découvert un millier d'autres candidates, dont environ 11% pourraient être des faux positifs. En moyenne, il y a au moins une exo-planète par étoile, certaines d'entre-elles comptant un système planétaire multiple. Une étoile rouge de Type G, comparable au Soleil, sur cinq possède une exo-planète de taille similaire à celle de Terre, dans la zone habitable du système. Considérant qu'il y a 200 milliards d'étoiles dans la Voie Lactée, cela laisse l'hypothèse qu'il existe au moins 11 milliards de planètes habitables de taille terrestre. Ce taux atteint 40 milliards si on prend en compte les planètes orbitant autour d'une étoile rouge de Type-G.

Photo 2 - Représentation d'une géante gazeuse découverte par le télescope spatial Hubble,
orbitant autour de deux étoiles Type-G, dans le système OGLE-2007-BLG-349, distant de 8,000 al

La découverte d'exo-planètes a ravivé ou intensifié l'intérêt pour la recherche de vie extraterrestre dans l'univers. Et un intérêt particulier pour les exo-planètes orbitant dans la zone habitable d'une étoile, avec présence d'eau et d'un écosystème, prérequis indispensable au développement de la vie. L'exo-planète la moins massive découverte à ce jour est Daugr, également connue sous les appellations PSR B1257+12A ou +12-b, avec une masse équivalente à deux fois celle de la Lune. La plus massive enregistrée dans les archives de la NASA est DENIS-P J082303.1-491201-b, d'une masse 29 fois plus élevée que celle de Jupiter. Celle-ci, selon la classification et la définition d'une planète, serait plutôt une étoile naine brune. L'exo-planète la plus proche de nous est Centauri-b, située à 4.2 années-lumière (al) de la Terre. Elle tourne autour de Proxima Centauri, l'étoile la plus proche de notre Soleil. Son diamètre est 1.5 fois celui de Terre.

Photo 3 - Centauri-b, à 4.2 al du Soleil, avec un climat aride,
est l'exo-planète rocheuse habitable la plus proche de notre planète
Centauri-b_as_an_arid_rocky_super-earth

Une planète solitaire ou orpheline est une planète n'orbitant pas autour d'une étoile, perdue dans l'espace interstellaire. En général, parce que cette planète a échappé à son attraction. Je cite par exemple WISE J085510.83−071442.5, découverte en mars 2013 par le télescope spatial Spitzer (NASA-JPL-Caltech), et située à 7.27 (+/- 0.13) al de nous. Cet astre est catalogué comme "Dwarf planet", c'est-à-dire un stade intermédiaire entre une géante gazeuse comme Jupiter, et une étoile naine brune de classification spectrale Y2. On considère que la Voie Lactée compte probablement 200 milliards de ces planètes solitaires, c'est-à-dire le double du nombre d'étoiles présentes dans notre galaxie.

Photo 4 - Représentation d'une planète solitaire similaire à Jupiter
, découverte en 2007 par le télescope de l'Observatoire Universitaire
du Mont John, en Nouvelle-Zélande (© NASA-JPL-Caltech)


1° Nomenclature des noms d'exo-planètes.

La convention pour désigner une exo-planète est une extension du nom de l'étoile parente, adopté par l'Union Astronomique Internationale (IAU): la première exo-planète orbitant autour d'une étoile simple reçoit le nom de cette étoile, plus la lettre minuscule "b" ("a" se référant à l'étoile). Si une seconde planète est découverte par la suite dans ce système stellaire, elle reçoit la lettre "c". Et ainsi de suite. Remarque: certaines exo-planètes reçoivent également des noms personnalisés, non reconnus ou hors de la classification IAU. Par exemple, l'exo-planète 55-Cancri-b ou occasionnellement -Ab (pour la distinguer de son étoile 55-Cancri-A), est également appelée "Galileo" ou "Galilée", et se situe à 40.3 (+/- 0.4) al de nous. C'est une planète gazeuse similaire à Jupiter, mais plus chaude.

Photo 5 - Exo-planète 55-Cancri-b, distante de 40.3 années-lumière de Terre


2° Quelques vidéos YouTube en Français.







Article rédigé le 29 juin 2017.


Sources principales:
Exoplanet (Wikipedia.org)
Rogue Planet (Wikipedia.org)


No comments: